20
Août

Les revêtements en terre cuite

Photo : Homelesty

On se retrouve aujourd’hui pour parler de revêtement de sol. Vieux de plus de 7000 ans, les revêtements en terre cuite sont originaires de Provence. C’est certainement ce carrelage rouge hexagonal appelé “tommette” qui vous vient immédiatement à l’esprit, mais l’argile ferrugineuse provençale permet aussi la fabrication de d’autres styles de revêtements de sols. Ces carreaux en terre cuite sont façonnés de manière purement artisanale, selon un procédé ancestral que les quelques fabriques qui continuent de les produire ont à cœur de faire perdurer. L’argile extraite des carrières est dégazée durant 1 an, puis délayée avec de l’eau. Après filtration, elle est compressée et extrudée. Ensuite intervient le moulage. Une fois démoulé, le revêtement en terre cuite reçoit une finition manuelle.

Focus sur les différents styles de revêtements en terre cuite qui connaissent un véritable regain dans les projets architecturaux contemporains. Nous terminerons par quelques inspirations qui vous donneront, pour sûr, l’envie d’adopter un revêtement de sol en terre cuite chez vous !

Key We ‘Nove vous accompagne dans le choix des revêtements de sols de votre habitation grâce à l’expertise de son pôle architecture. Nos architectes d’intérieur sauront trouver la solution adéquate selon la pièce, le confort recherché, vos désirs en termes de décoration, etc…

Photo : MAISON & TRAVAUX / TOSCANE & TRADITION

Les différents styles de revêtements en terre cuite

Si la tomette est le revêtement en terre cuite le plus connu, il en existe de différentes formes et tailles. Les couleurs et les finitions varient également et permettent notamment de s’adapter à tous les types de décor intérieur.

La tomette en terre cuite ou malon hexagonal ou carreau nid d’abeille :

Le format traditionnel pour chaque carreau de ce revêtement de sol est de 170 mm de bord à bord (et non de pointe à pointe). Vous en trouverez également dans des dimensions de 120 à 300 mm.

Photo : ELLE

Les carrés en terre cuite :

Ceux-ci sont classiquement fabriqués en 10 x 10 cm et 25 x 25 cm. Au-delà de ces dimensions, on les appelle des dalles, et celles-ci mesurent de 30 x 30 cm à 50 x 50 cm.

Photo : ELLE

Les feuillets en terre cuite :

Enfin, non pas pour les plus gourmands, mais pour les plus grands espaces extérieurs, l’aménagement d’une cuisine d’été avec point d’eau et rangements est un vrai plus. 

Photo : DECORAZINE

Les formes spéciales de revêtement en terre cuite :

Les formes moins classiques sont aussi plébiscitées. Il est possible de faire réaliser sur-mesure des croix, des curvilignes, des carrés avec navette, etc… pour le revêtement du sol, mais aussi des plinthes, des parements ou autres éléments. 

Photo : Pinterest

L’épaisseur des carreaux en terre cuite :

Que ce soit pour les tomettes, les carrés et les feuillets, l’épaisseur varie de 1 à 3 cm en fonction de leurs dimensions. Mais il existe également des briques qui elles atteignent 7 cm d’épaisseur.

Photo : Pinterest

La couleur des revêtements en terre cuite :

En fonction de la température et de la durée de la cuisson, la teinte du revêtement en terre cuite varie du beige au rouge foncé. De plus, la couleur finale de chaque carreau est fonction de son positionnement dans le four par rapport à la source de chaleur. Il apparaît alors un “flammage” de zones plus foncées et plus claires sur une même tomette ou carré ou feuillet.

Photo : Billie Blanket

La finition des carreaux en terre cuite :

Elle varie de lisse à “cendrée” en fonction d’une étape juste avant le séchage durant laquelle on saupoudre de la poudre de lavande. Le rendu est alors ou moins granuleux en fonction des besoins.

Photo : Plumetis

Faites appel à Key We ‘Nove pour vos projets de rénovation des revêtements de sols. Nous mettons nos connaissances et notre savoir-faire au service de votre projet pour une réalisation parfaitement maîtrisée.

Comment adopter un revêtement en terre cuite chez soi

En termes de décoration, la tendance est au mélange du moderne et de l’ancien. L’authenticité est également prisée pour un intérieur accueillant et chaleureux. Les revêtements en terre cuite répondent donc totalement à ce mouvement. On conserve ainsi un revêtement de sol en tomettes anciennes lors de la rénovation d’une habitation, que l’on réhausse de mobilier contemporain par exemple. On obtient une décoration pleine de cachet.

Les architectes d’intérieurs s’accordent également à pousser leurs clients à remplacer un carrelage traditionnel par un revêtement en terre cuite. C’est un matériau facile à vivre qui s’accorde toujours avec des matériaux plus contemporains d’un point de vue esthétique et technique. En effet, le revêtement en terre cuite habille les sols, les murs, en intérieur comme en extérieur, dans un environnement sec ou humide… Cela lui donne une infinie latitude d’utilisation.

Il est également intéressant de varier les techniques de pose du revêtement en terre cuite pour apporter une ambiance différente selon les pièces. Les variations de teintes sont aussi judicieuses pour personnaliser un intérieur.

La terre cuite est une matière attachante car authentique. Elle marque les esprits grâce à ses imperfections, ses teintes chaudes et vibrantes qui donnent vie à la pièce qu’elle occupe.


Les qualités des revêtements en terre cuite sont nombreuses, et parmi elles on notera l’entretien facile. Une fois la pose du sol réalisée, on attend environ 3 semaines pour laisser l’humidité en ressortir. Ensuite, on traite avec un hydrofuge. Ce dernier est à réaliser chaque année pour les pièces humides ou à l’extérieur. Pour nourrir le revêtement en terre cuite, on y passe de l’eau mélangée à un lait de cire avec une serpillère.

Key We ‘Nove vous accompagne dans vos projets de rénovation et est en mesure de fournir et poser tous types de revêtement en terre cuite.
N’hésitez pas à nous contacter !


Vous souhaitez être accompagné par l’équipe Key We ‘Nove ?